Oniria PDF/EPUB ↠ Paperback


  • Paperback
  • 300 pages
  • Oniria
  • Patrick Senécal
  • French
  • 03 August 2016
  • 9782922145885

10 thoughts on “Oniria

  1. Shervin Ghiami Shervin Ghiami says:

    If David Lynch and MNight Shalalala had an autistic lovechild Oniria would be his masterpiece This fucked up experimental shit has some pretty choice scenes involving daily doses of cock but ultimately it fails to provide the reader with anything of note The setting is unbelievably simple and the themes if they can even be called themes lack depth Try again Senecal


  2. Roxanne Godin Roxanne Godin says:

    Patrick Senécal délivre comme toujours la marchandise Tout comme une fille ui descend un escalier vers une mort certaine dans un film d'horreur le lecteur est emporté par une curiosité ui le dépasse et bien évidemment le mène tout droit vers sa perte Je ne passerai pas mon temps à nommer tous les éléments ui font de ce roman une réussite car la liste serait trop longue Ma fascination pour les rêves a contribué à ce ue je lise le roman en une seule journée


  3. Cindy Arseneau Cindy Arseneau says:

    Oniria est une belle surprise Cette oeuvre dégage une si forte personnalité u'il est difficile de la classer dans un genre spécifiue ou de la comparer avec une autre lecture À travers ses 300 pages Patrick Senécal offre un huit clos délirant inuiétant mais franchement divertissant J'ai longtemps tardé à lire ce roman de Senécal à cause de son appréciation mitigée mais je me suis décidée à lui laisser sa chance après une chaude recommandation Après l'avoir dévoré je peux affirmer ue cette lecture ne m'a aucunement déçue Merci Alexandre uatre prisonniers Dave Jef Loner et Éric cherchant refuge dans la maison d'une psychiatre après leur évasion est une prémisse à la base très intrigante On pense savoir uelle direction prendra le récit mais il n'en est rien ue sait on vraiment sur cette femme psychiatre? uels secrets cachent cette maison où les personnages passeront la nuit pour échapper à la police? Dès les premières pages on pénètre dans un univers ui possède ses propres lois où tout est permis Et ce brin de folie donne naissance à une panoplie de péripéties imprévisibles et rocambolesuesLes différents personnages et leurs personnalités sont bien établis dès le départ alors il est très plaisant de les suivre Jusu'où l'impulsivité de l'un ou la curiosité de l'autre les mènera t il au bout de cette nuit ui ne semble jamais vouloir se terminer? Patrick Senécal offre des scènes très imagées sans alourdir le récit Et on sent ue l'auteur a eu beaucoup de plaisir à inventer et développer cette histoire ui surprend plus d'une fois Certains passages donnent des frissons d'effroi j'utiliserais le terme «creepy» alors ue d'autres font naître un sourire en coin Comme uoi les contraires s'attirentEn somme Oniria est un roman surprenant ui se lit tout seul Malheureusement son côté cinglant et imprévisible ne peut se raconter sans vendre uelues punchs Alors je ne me risuerai pas à trop parler Il va falloir le lire pour comprendre à uel point il est génial


  4. Leo Labs Leo Labs says:

    Un roman moyen de la part d'un auteur ui m'a habitué à l'excellence Ici aucune psychologie approfondie des protagonistes Un comble uand l'un d'eux est le manoir lui même portant à lui seul le nom du roman appartenant à une psychiatre L'auteur nous déballe une avalanche complètement loufoue d’extravagants rebondissements et de délires sans nom Je vais vite l'oublier Au suivant


  5. David Robitaille David Robitaille says:

    Toujours aussi efficace dans un style ui allie parfaitement le suspense le grotesue l'horreur et un humour toniue Excellent


  6. Yannick Serres Yannick Serres says:

    Très bon livre de Patrick Senecal Facile à lire Un peu moins intense ue les autres mais toujours uelues scènes ui impressionnent le lecteur par sa vraisemblance invraisemblable


  7. Alexandre Alexandre says:

    Oniria est assez différent des autres romans de Senécal mais tout de même très impressionnant Je ne sais pas si le concept vient à part entière de son imagination mais ça m'as étrangement fait penser à 13 Ghosts Difficile de ne pas donner 55 à un roman ui est autant travaillé et à l'écriture toujours aussi captivante de l'auteur Je pensais avoir sizer la fin avant même u'elle arrive erreur de ma part


  8. Anyone & Nobody Anyone & Nobody says:

    L'Horreur n'est pas le genre le plus répandu en Francophonie et à part les auteurs les plus connus comme le King peu de textes sont traduits par rapport à la production anglophone existante donc pour moi ui adore l'horreur depuis toute gamine et ui n'est pas encore tout à fait à l'aise avec la lecture en anglais c'est comme tomber sur un trésor ue découvrir des plumes talentueuses ue je ne connaissais pasBien entendu j'ai déjà lu Chattam ou encore Sire Cédric ui ont une bibliographie importante mais je n'ai aucune affinité pour eux Et bien u'il me soit arrivé d'apprécier certains de leur titres ce ne sont pas les auteurs ui me donnent envie de lire leur bouuinsMais Sénécal est très talentueux dans le domaine regorge d'imagination et il parvient à diffuser cette atmosphère étrange ui me plait énormément Des deux romans ue j'ai lu je peux constater u'il a un penchant pour les thèmes ui abordent le rapport à soi et à l'autre ce ui donne des situations très particulières uand ils sont abordés dans ce genre u'est l'horreur Et dans le cas d'Oniria je conseille aux lectriceslecteurs sensibles de rester sur leur garde ou de s'abstenir puisu'il y a des scènes très détaillées de body horror ui peuvent éventuellement vous chouerBref la route est semée d'embûches dans ma uête pour découvrir des écrivains spécialistes de l'horreur ui me plaisent alors après avoir lu Sur le Seuil et maintenant Oniria je suis ravie de pouvoir affirmer ue Senécal fait désormais partie de ces rares auteures ui satisferont ma soif d'histoires horrifiues


  9. Laureanne Laureanne says:

    J'ai détesté Je donne une étoile juste pour dire Déjà je me doutais fortement ue Patrick Sénécal ne serait pas ma tasse de thé J'ai lu plus jeune deux ou trois romans de lui et je les ai toujours trouvé correct sans plus Oniria est clairement le moins bon de tous Trop d'éléments laissés sans réponse Dans ces cas là il serait préférable de tout simplement ne pas les intégrer si leur utilité est nulle Aussi les personnages ne sont ue des clichés sans profondeur Jeff est un adulte en crise d'adolescent Zorn est un personnage de vieux film de série B Vivianne est tout aussi insipide et ue dire d'Éric SPOILER il n'y a u'un hétéro cis pour créer un personnage si simplet L'écriture de Sénécal ne m'a également jamais vraiment impressionné Des dialogues et des scènes à caractère sexuel ui font grincer des dents de malaise At least I tried


  10. Veronica Lessard Veronica Lessard says:

    J'en suis à mon cinuième livre de Patrick Sénécal et je suis heureuse de voir ue d'une certaine façon avec Oniria l'auteur est uelue peu sorti de sa zone de confort Ce roman à la fin inattendue s'entremêle entre l'horreur le drame psychologiue et le fantastiue L'histoire se déroule sur 24 heures et on suit les personnages parfois à bout de souffle curieux de savoir uelle sera l'issu de leur séjourUn excellent roman dans leuel on reconnaît le genre de Patrick Sénécal mais ui différe de ses classiues comme Les Sept Jours du Talion et Sur le Seuil


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Oniria❮Reading❯ ➻ Oniria ➳ Author Patrick Senécal – Thomashillier.co.uk Y a t il pire cauchemar ue de se retrouver en prison pour un meurtre u'on n'a pas commis  Dave est sur le point de réaliser ue oui Ayant réussi à s'évader en compagnie de trois autres détenus Y a t il pire cauchemar ue de se retrouver en prison pour un meurtre u'on n'a pas commis  Dave est sur le point de réaliser ue oui Ayant réussi à s'évader en compagnie de trois autres détenus – dont un violeur particulièrement fêlé – il se réfugie dans la maison isolée d'une psychiatre attachée au pénitencier l'énigmatiue Vivianne Léveillé Le uatuor pensait prendre en otage la psy son mari et leur étrange domestiue Découvrant peu à peu les singulières expériences ue le couple de scientifiues conduit dans son sous sol les fugitifs seront plutôt pris au piège d'une prison pire ue celle dont ils se sont enfuis Pendant cette nuit d'épouvante ils iront de surprise en surprise comme le lecteur «En moins de deux minutes ils sont passés de la science fiction glauue au burlesue surréaliste Mais dans uelle maison de fous sont ils tombés » Il ne faut pas trop en révéler afin de ne pas gâcher le plaisir horrifiue bien sûr ue distille Oniria Patrick Senécal s'amuse visiblement dans ce délirant jeu de massacres où il place des personnages typés mais bien définis dans l'inconfortable position de rats de laboratoire Très bien construite l'intrigue de ce thriller fantastiue happe le lecteur dans un suspense aussi cocasse ue cauchemardesue Peuplé de créatures extravagantes ce roman fantaisiste du très populaire auteur est sans doute plus anodin ue son précédent Les Sept Jours du Talion mais il est diablement divertissant Marie Labrecue.


About the Author: Patrick Senécal

est né à Drummondville en Bachelier en études françaises de l'Université de Montréal il enseigne depuis uelues années la littérature le cinéma et le théâtre au cégep de Drummondville Passionné par toutes les formes artistiues mettant en oeuvre le suspense le fantastiue et la terreur il publie en un premier roman d'horreur rue des Ormes où tension et émotions fortes.